Se connecter

Horaires de Chabbat

Chabbat Êqév

שבת עקב

 

Vendredi 07 août

Allumage des bougies :

entre 19h25 et 20h44

Intervention de M. le Rabbin
Samuel NETTER
en la Synagogue de la Paix

 

SAMEDI 08 AOÛT 

Clôture : 21h45

 

E-MAGAZINES

Télécharger les derniers numéros de nos magazines

CHABBAT CHALOM N° 2483
CHABBAT CHALOM N° 2482
CHABBAT CHALOM N° 2482

RADIO

 

écoutez LA RADIO EN LIVE

Mardi 3 décembre 2019, le cimetière juif de Westhoffen, l’une des plus anciennes Communautés d’Alsace, a été profané : sur les 630 tombes du cimetière, 107 ont été dégradées par graffitis. 

Le Préfet du Bas-Rhin, M. Jean-Luc Marx, s'est rendu immédiatement à Westhoffen où la gendarmerie nationale a effectué les premiers actes d’investigations. Il condamne avec la plus grande fermeté ces « actes antisémites odieux qui frappent une nouvelle fois le Bas-Rhin » et exprime son « soutien le plus total à la Communauté juive ».

Le Maire de Westhoffen, M. Pierre GEIST, était quant à lui très ému : « Je suis écoeuré, c'est une honte ».

Une cérémonie de recueillement s’est déroulée le lendemain 4 décembre au cimetière. M. le Ministre de l’Intérieur Christophe CASTANER était présent aux côtés de la Communauté : « Cette profanation, c'est la profanation de toute la République », a-t-il déclaré. Il a de plus annoncé la création au sein de la gendarmerie d'un Office National de Lutte contre la Haine.

"Ce n'est pas ça l'Alsace"

M. le Maire Pierre GEIST a, quant à lui, déclaré : « Ce n'est pas ça l'Alsace. C'est une terre de tolérance où catholiques, protestants et juifs ont vécu en harmonie parfaite pendant des siècles. Cette intolérance est inadmissible. Je ne pensais pas que ça arriverait chez nous ».

Le Grand Rabbin Harold Abraham WEILL a martelé des paroles fortes : « Ce n'est pas un coup de peinture qui va effacer notre mémoire, ce n'est pas un coup de peinture qui va effacer notre identité, ce n'est pas un coup de peinture qui va effacer notre présence en Alsace depuis des siècles ». Et s'adressant à l'auteur ou aux auteurs des profanations : « Vous ne nous effacerez pas ».

Maurice DAHAN, Président du Consistoire Israélite du Bas-Rhin a, pour sa part, assené que « cette violence n'est plus supportable ». Il stigmatise ce courant antisémite présent en Alsace qui sévit depuis plus d’un an et demi et appelle les habitants des villages, d’une Alsace qui elle n’est pas antisémite, à être vigilants et à signaler aux services de gendarmerie et de police tout ce qui pourrait les aider à arrêter les auteurs de ces exactions. Ils expriment par leurs tags remplis de haine, le refus de la présence de l’Autre, sur cette magnifique terre d’accueil qu’est l’Alsace.

"L'antisémitisme est un crime et nous le combattrons"

Dans un court entretien privé, le Président et le Grand Rabbin ont demandé au Ministre de l’Intérieur de tout mettre en œuvre pour arrêter les auteurs de ces profanations et tags racistes et antisémites, et qu’ils soient enfin jugés et condamnés.

Le Président de la République Emmanuel MACRON a également exprimé son soutien : « Les Juifs sont et font la France. Ceux qui s'attaquent à eux, jusque dans leurs tombes, ne sont pas dignes de l’idée que nous avons de la France. L'antisémitisme est un crime et nous le combattrons, à Westhoffen comme partout, jusqu'à ce que nos morts puissent dormir en paix ».

Le Consistoire Israélite du Bas-Rhin a immédiatement porté plainte et contacté l’entreprise spécialisée dans le nettoyage de graffitis qui a déjà oeuvré à Herrlisheim et Quatzenheim afin d’effacer au plus vite toutes traces de cette profanation.

Le Consistoire Israélite du Bas-Rhin tient à remercier ici M. le Maire ainsi que la Commune de Westhoffen pour leur soutien dans ces tristes évènements.