Se connecter

Horaires de Chabbat

 

Chabbat Nitsâvim

שבת נצבים

ROCH HACHANA

ראש השנה

Chabbat Chouva – Vayyêlékh

שבת שובה-  וילך

 

 

Vendredi 23 septembre

Allumage des bougies entre 18H09 et 19H11

Intervention de M. le Rabbin Mendel SAMAMA en la Synagogue de la Paix

Clôture samedi soir : 20H07

 

 

Dimanche 25 septembre

Veille de Roch Hachana, allumage des bougies entre 18H06

et 19H07

Intervention de M. le Grand Rabbin Harold Avraham WEILL et allocution de M. le

Président Maurice DAHAN en la Synagogue de la Paix

 

 

Lundi 26 septembre

1er jour de Roch Hachana - Choffar - Tachli’h

 

Mardi 27 septembre

2ème jour de Roch Hachana - Choffar

Clôture mardi soir : 20H01

 

Mercredi 28 septembre

Jeûne de Guedalyah

Début du jeûne 5H51 - Fin du jeûne

19H52

 

Vendredi 30 septembre

allumage des bougies entre 17H57 et 18H56

Intervention de M. le Rabbin Gad SEBBAG en la Synagogue de la Paix

 

Samedi 1er octobre

Chabbat Chouva - Vayyêlékh

Clôture samedi soir : 19H52

 

E-MAGAZINES

Télécharger les derniers numéros de nos magazines

CHABBAT CHALOM n° 2593
YIZKOR
CHABBAT CHALOM n° 2592

RADIO

 

écoutez LA RADIO EN LIVE

Dieudonné : la LICRA apelle à manifester

Le 12 juin, un spectacle de Dieudonné est prévu au Zénith de Strasbourg. Francis Lévy, Président du Consistoire Israélite du Bas-Rhin, et Jean-Paul Kling, Président de la Communauté Israélite de Strasbourg, épaulés par Pierre Lévy, Délégué Régional du CRIF, ont été parmi les premiers à se manifester auprès des autorités pour contester la tenue de ce spectacle. Ils ont été suivis par de nombreux politiques de la région, depuis. Philémon Lequeux, Président de la LICRA 67, et Thierry Roos, Vice-Président de la CIS, font le point sur la situation et évoquent l'appel à manifester du 12 juin.

 

- Pour vous, est-il envisageable que le spectacle de Dieudonné se tienne bel et bien à Strasbourg, comme prévu ?
- Philémon Lequeux (ci-contre) : La loi dit que chacun possède une liberté d'expression. Mais la question est jusqu'où peut aller cette liberté d'expression ? Que Dieudonné présente un spectacle ne me pose aucun problème. Sauf si dans ce spectacle, on effectue le salut nazi. La loi est bizarrement faite... Il appartient à ceux qui la défendent et la font de la faire évoluer.
- Thierry Roos : Vu le message haineux, antisémite et révisionniste de Dieudonné, cela me semble tout à fait impensable. Qui plus est, alors que ce week-end, trois jeunes juifs se sont fait agresser à Villeurbanne. Le climat actuel ne permet pas que ce spectacle se tienne ! Strasbourg est une ville profondément humaniste. C'est la ville des Droits de l'Homme. Ce serait une tâche indélébile qu'un tel spectacle s'y tienne. Le Maire, Roland Ries, s'est clairement postionné contre ce spectacle. Le Préfet, lui, analyse la situation. La région et la ville pourront s'enorgueillir d'avoir dit "non" à Dieudonné même si les conséquences seraient que l'affaire soit ensuite portée au Tribunal Administratif et Social.

La venue de Dieudonné n'est pas un problème qui ne concerne que les juifs

- Ce spectacle véhicule-t-il réellement un message haineux ?
- P.L. : Sur le ton de la plaisanterie, il fait passer un message haineux. Mais, même sur le ton de la plaisanterie, le salut hitlerien est interdit !
- T.R. : En 2008, Dieudonné s'est produit au Palais des Congrès. La Présidente de le l'UEJF de l'époque était présente dans la salle. Elle a clairement entendu : "Mort aux juifs dans la salle" ! Lorsque l'on dit "mort aux juifs" dans la rue, c'est punissable par la Justice. Pourquoi cela ne le serait-il pas dans une salle de spectacle ?... La venue de Dieudonné n'est pas un problème qui ne concerne que les juifs. Pour reprendre des propos du Ministre de l'Interieur, Manuel Valls, tenus après l'agression des trois jeunes juifs, "c'est une atteinte à la République". Cela concerne tous les citoyens strasbourgeois et alsaciens !

- Quelles actions sont donc envisagées pour interdire la tenue de ce spectacle ?
- P.L : La LICRA appelle à manifester le 12 juin à partir de 18h30 devant le Zénith. Plus nous serons nombreux, mieux ce sera. Nous espérons tous que le Préfet, qui est un haut-fonctionnaire de l'Etat, décide la suppression de cette représentation. La décision ultime lui appartient.
- T.R : Le CIBR et la CIS se rangent derrière le CRIF, la LICRA et les associations étudiantes qui appellent à manifester le 12 juin devant le Zénith. Nous serons présents à cette manifestation et nous soutenons cette action. Nos membres doivent se mobiliser et ne pas avoir peur d'aller manifester contre la tenue de ce spectacle.